Startup

Shell acquiert l’opérateur de recharge de véhicules électriques Volta pour 169 millions de dollars • TechCrun

Shell acquiert l’opérateur de recharge de véhicules électriques Volta pour 169 millions de dollars • TechCrun
Written by admin
Shell acquiert l’opérateur de recharge de véhicules électriques Volta pour 169 millions de dollars • TechCrun

Une filiale américaine de la compagnie pétrolière Shell rachète l’opérateur de réseau de recharge de véhicules électriques Volta dans le cadre d’une transaction en espèces d’une valeur de 169 millions de dollars.

Selon les termes de l’accord de fusion, Shell USA Inc. acquerra toutes les actions ordinaires de classe A de Volta en circulation pour 0,86 $ par action en espèces à la fin de la fusion. Cela représente une prime d’environ 18 % par rapport au cours de clôture de Volta le 17 janvier 2023. Les actions de Volta, qui se négocient en dessous de 1 $ depuis novembre, ont augmenté de 0,73 % après l’annonce.

Volta, qui est devenue publique en 2021 via une fusion avec une société d’acquisitions à vocation spécifique, a un modèle commercial basé sur la publicité. L’entreprise place ses chargeurs dans les centres commerciaux et les épiceries, où les conducteurs de VE peuvent recharger leurs batteries gratuitement. Les chargeurs ont de grands écrans multimédias, un espace où les détaillants et les entreprises de biens de consommation peuvent faire de la publicité pour atteindre un public de VE.

L’entreprise a attiré l’attention des investisseurs très tôt dans sa vie, amasser plus de 200 millions de dollars avant de prendre la route SPAC. Mais le cours des actions de la société a langui et sa trésorerie est épuisée. Cette pénurie de liquidités est suffisamment ténue pour que, dans le cadre de l’accord d’acquisition, la filiale de Shell accorde des prêts à Volta pour aider l’entreprise à traverser la fermeture. La transaction devrait être finalisée au premier semestre 2023.

« La capacité de Volta à l’acquérir de manière indépendante, dans des conditions de marché difficiles et avec des contraintes de capital continues, était limitée. Cette transaction crée de la valeur pour nos actionnaires et offre à nos employés exceptionnels et à d’autres parties prenantes une voie claire vers l’avant », a déclaré le PDG par intérim Vince Cubbage dans un communiqué.

L’accord, qui a été approuvé à l’unanimité par le conseil d’administration de Volta, est le dernier exemple d’entreprises du secteur de l’énergie qui achètent ou investissent dans une infrastructure de recharge de VE à mesure que la demande de VE augmente. BP, Total et EDF en France font partie d’une liste croissante de compagnies pétrolières qui achètent des actifs pour la recharge des véhicules électriques.

Shell avait auparavant acheté l’ubitricité du réseau de recharge européen.

About the author

admin

Leave a Comment