Startup

Elon Musk met fin à l’interdiction de Twitter de Trump • TechCrunch

Elon Musk met fin à l’interdiction de Twitter de Trump • TechCrunch
Written by admin
Elon Musk met fin à l’interdiction de Twitter de Trump • TechCrunch

Le compte Twitter de l’ancien président Donald Trump a été rétabli à la suite d’une Interdiction permanente en janvier 2021.

Vendredi, le nouveau propriétaire de Twitter, Elon Musk, a publié un sondage demandant si Trump devrait être autorisé à revenir sur la plateforme. Un peu plus de 15 millions de personnes ont voté, avec 51,8% en faveur de la réintégration de Trump sur Twitter.

En juillet 2022, lorsque Twitter a dévoilé son dernier rapport sur les revenus trimestriels avant de devenir privée, la plateforme comptait environ 237,8 millions d’utilisateurs actifs quotidiens pouvant être monétisés. Cependant, lorsque le sondage impromptu de Musk s’est terminé samedi avec la participation d’une petite partie de la base d’utilisateurs, le compte de Trump était pas interdit.

« Les gens ont parlé. Trump sera réintégré. Vox Populi, Vox Dei, Musc tweetécitant une phrase latine qui se traduit par « la voix du peuple, la voix de Dieu ».

Pendant ce temps, l’ancien président a annoncé cette semaine que va courir pour la plus haute fonction du pays une fois de plus en 2024.

L’interdiction controversée de Trump est intervenue quelques jours seulement après les émeutes du 6 janvier au Capitole américain, au cours desquelles des insurgés ont violemment tenté d’annuler les résultats de l’élection présidentielle de 2020.

« Après avoir soigneusement examiné les tweets récents du compte @realDonaldTrump et le contexte qui les entoure – en particulier la façon dont ils sont reçus et interprétés sur et hors Twitter – nous avons définitivement suspendu le compte en raison du risque de nouvelles incitations à la violence », a écrit Twitter. il a écrit dans un article de blog de janvier 2021.

Depuis qu’il a repris Twitter il y a quelques semaines, Elon Musk a déjà suspension inversée sur deux comptes très médiatisés qui ont été déformés pour les délinquants transgenres : la publication satirique conservatrice The Babylon Bee et Jordan Peterson. Il a également annulé l’interdiction de Kathy Griffin, une comédienne qui s’était fait passer pour Musk sur Twitter.

Lorsque Musk a initialement annoncé sa candidature pour reprendre Twitter, il avait exprimé son soutien pour avoir annulé l’interdiction permanente de l’ancien président. Maintenant qu’il est propriétaire de l’entreprise, Musk utilise son compte Twitter pour annoncer les mises à jour de la politique de la plateforme.

« La nouvelle politique de Twitter est la liberté d’expression, mais pas la liberté d’atteindre », Musk tweeté hier avant de commencer son sondage sur le compte de Trump. « Les tweets négatifs / haineux seront maximisés et démonétisés, donc pas de publicités ni d’autres revenus Twitter. »

Déjà pendant son mandat, Musk a quitté d’avant en arrière sur la mise en oeuvre de nouvelles fonctionnalités, il est donc difficile de le croire sur parole en tant que fin de partie en ce qui concerne la manière dont Twitter gérera la modération du contenu. Pourtant, Musk crée sûrement un précédent pour son leadership sur Twitter en permettant aux résultats d’un sondage spontané d’une journée de dicter des décisions complexes de modération de contenu.

Quoi qu’il en soit, on ne sait pas si l’ancien président reviendra réellement sur Twitter. Après avoir été retiré de la plateforme par les principaux réseaux sociaux tels que Twitter, Youtube Et FacebookTrump a créé sa propre plateforme sociale appelée Vérité sociale. Et l’une des principales forces de Truth Social est que Trump l’utilise activement.

Crédits image : Donald Trump sur la vérité sociale

« Votez maintenant avec positivité, mais ne vous inquiétez pas, nous n’allons nulle part. La vérité sociale est spéciale ! l’ancien président a posté sur Truth Social ce soir, faisant référence au sondage Twitter de Musk.

Truth Social a fait ses débuts sur iOS en février avec un lancement ratéutilisant non crédité code source de Mastodon. Au cours des mois suivants, l’application a eu du mal à obtenir approuvé sur Google Play, car Google aurait trouvé de nombreux messages qui violaient ses politiques de contenu Play Store. En interne, la société mère de Truth Social, le Trump Media and Technology Group, est difficile à terminer une proposition de fusion qui sera rendue publique par l’intermédiaire de la SPAC.

En septembre, les données de SensorTower montrent qu’environ 3,7 millions d’utilisateurs ont téléchargé l’application Truth Social.

Cette histoire se développe…

About the author

admin

Leave a Comment