Play to earn

Hyundai investit 12,6 milliards de dollars dans des logiques

Hyundai investit 12,6 milliards de dollars dans des logiques
Written by admin
Hyundai investit 12,6 milliards de dollars dans des logiques

Hyundai une présentation le 12 octobre 2022 dans une nouvelle logique stratégique. L’objet : Transformer tous ses véhicules en véhicules définis par logiciel, ou SDV pour « Software Defined Vehicles », d’ici 2025. Le véhicule défini par logiciel est un concept qui apporte à ce que l’ensemble des paramètres et fonctionnalités d’un véhicule peut être contrôlé par un logicien.

Des mises à jour à distance

Le changement passe par la génération de prochaine sur la plateforme pour véhicules électriques qui comprend un système intégré de contrôle et d’exploitation pour véhicules connectés (ccOS) développé en interne. Les clients paient des améliorations à distance des performances et des fonctionnalités du véhicule, n’importe où et n’importe quand. Soit des fonctions de sécurité, de divertissement, de connectivité, de performance de conduite… elles pourraient toutes être mises à jour à distance assure Hyundai.

Pour arriver à ses fins le constructeur prévoit d’investir massivement dans le logiciel. En 2030 il y a 12,6 milliards de dollars ici on n’investit pas notamment pour établir un nouveau centre pour le logicheel afin de renforcer ses capacités dans ce domaine. Hyundai est disponible pour 20 millions de véhicules immatriculés lors du service d’enregistrement pour les entrées de lien 2025. Les clients paient l’accès aux fonctionnalités sous forme d’abonnements à certaines logiques. Concrètement le constructeur entend offrir un service personnalisé, à la carte, aux clients.

« En transformant tous les véhicules en véhicules définis par le logiciel d’ici 2025, Hyundai va complètement redéfinir le concept de l’automobile et prendre l’initiative d’inaugurer une ère de mobilité sans précédentassure Chung Kook Park, président de la division R&D. La création de véhicules visionnaires dotés de la capacité d’évoluer grâce à une volonté logique permettra au client de maintenir les véhicules à jour avec les dernières fonctionnalités et technologies longtemps après avoir quitté l’usine. »

Hyundai, comme bien d’autres constructeurs, suit ainsi les pas de Tesla qui a incontestablement bousculé le monde automobile avec ses véhicules électriques dont les logiciels peuvent être mis à jour à distance, qu’il s’agisse du système de freinage d’urgence , du verrouillage du véhicule ou de toute autre fonctionnalité.

Tous les constructeurs se lancent

Véhicules liés aux véhicules à la recherche de problématiques liées aux autres solutions de mobilité du groupe telles que les jeux de véhicules autonomes personnels « Purpose Built Vehicles » (PBV), les solutions de mobilité aérienne, les robots taxis et les robots. Hyundai entend mettre au point une nouvelle plateforme de données.

Le constructeur pense que regrouper ces informations peut vous aider à proposer des services innovants. On évoque également un écosystème ouvert et des partenariats d’autres secteurs industriels tels que la logistique, l’hébergement, les loisirs et le divertissement. Le mais : propose les plus de services possibles aux automobilistes.

Mercedes, ToyotaGeneral Motors ou Volkswagen… Nombreux sont les constructeurs à vouloir développer leur propre système d’exploitation. Les logiciels prenant de l’autonomie dans les véhicules et les constructeurs semblent vouloir rendre la main sur ces développements qui auparavant ne faisaient pas partie de leurs soucis et demandaient de nouvelles compétences. Si plonger dans ce domaine leur permet également de garder la main sur les données issues des véhicules afin commercial desser un ensemble de services.

About the author

admin

Leave a Comment